La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement ouvert 09 67 22 51 27
logo Biocoop
Biocoop Autun

Priméal : Le renouveau des protéines végétales

Priméal  : Le renouveau des protéines végétales

Le 12/10/2020

Manger moins de viande ? Vous êtes souvent d'accord sur le principe, mais alors quand il s'agit de cuisiner les protéines végétales... Cela vous paraît bien compliqué, long, d'autant que parfois le résultat est indigeste. N'est-ce pas ? C'est parce que vous n'avez pas été assez attentif aux rayons de votre magasin Biocoop !

Manger moins de viande ? Vous êtes souvent d'accord sur le principe, mais alors quand il s'agit de cuisiner les protéines végétales... Cela vous paraît bien compliqué, long, d'autant que parfois le résultat est indigeste. N'est-ce pas ? C'est parce que vous n'avez pas été assez attentif aux rayons de votre magasin Biocoop !

Ils proposent de plus en plus de petites préparations gourmandes et super pratiques qui s'accommodent en un rien de temps, Priméal en particulier. Pionnier du végétal bio, ce fabricant français a un service innovation et développement dont l'objectif est de développer la consommation de céréales et légumineuses bio, sous des formes mieux adaptées à la demande des nouveaux consommateurs... « Sans tomber dans les travers de l'industrie agro-alimentaire classique ! » commente Claudine Demay, sa directrice. « Nous facilitons le travail du consommateur, tout en lui laissant la possibilité d'être créatif avec nos préparations ».

Pois cassés japonais Priméal

Pois chiches à la libanaise, Pois cassés à la japonaise, Lentilles vertes à la bretonne, qui a dit que les légumineuses étaient tristes ? La plupart du temps, les grains sont précuits, de sorte qu'il n'y a plus besoin de tremper 12h ni de cuire 45 minutes comme c'est souvent le cas des légumineuses et gruaux classiques ! Ils sont concassés et cuisinés, il ne reste qu'à leur ajouter de l'eau bouillante et cuire de 5 à 10 minutes. On les mangera tels quels, en accompagnement, ou réinventés. Elle n'est pas belle la vie, ainsi ?

Curry veggie Priméal

Et puis Priméal va plus loin que les seules céréales ou légumineuses, en utilisant des coproduits. Par exemple des tourteaux de tournesol ou bien la farine de chanvre une fois que leur huile en a été extraite par des huiliers. « Ils contiennent d'excellentes protéines. Cela apporte de la diversité dans l'assiette », se réjouit Claudine Demay. Un petit curry veggie, ça vous dit ? Et des pâtes perles toute vertes à la farine de chanvre, ça vous tente ? Elle poursuit : « cela va dans le sens de l'écologie et de notre travail en partenariat avec les producteurs». Une notion essentielle dans cette entreprise équitable !

C'est ce à quoi veille Bernard Martin, directeur des filières. « Une filière c'est une chaîne de compétences et de valeurs qui associe et reconnaît la contribution de chacun» Du champ à l'assiette, si elle est justement menée elle s'inscrit dans la durée, et c'est du confort pour tous ses acteurs. Les maillons de la chaîne travaillent ensemble, main dans la main, ils s'entendent sur des volumes, des prix, des qualités, ils s'entraident, adaptent leurs contraintes à celles des autres tout en conservant chacun leur savoir-faire.

Par exemple, en agriculture biologique, le principe de rotation des cultures est essentiel. Les producteurs ont donc besoin de pouvoir vendre tout ce qu'ils font pousser et l'anticipent avec Priméal, transformateur de ces matières premières. « Nos outils n'ont de sens que parce qu'ils sont connectés au monde agricole » assure Bernard Martin qui se félicite d'avoir aujourd'hui 17 filières identifiées, avec toujours les valeurs du commerce équitable,- même si elles ne sont pas toutes certifiées. « Cela représente quelque 5000 tonnes de matières premières produites sur plus de 3000 hectares. » On ne les citera pas toutes mais sachez que Priméal a ainsi créé il y a 30 ans la première filière de quinoa de Bolivie, puis une filière Petit épeautre de Haute-Provence, riz bio de Camargue, blé dur (pour fabriquer leurs pâtes !) et blé tendre (base de la production des biscuits à la marque Bisson), sarrasin (matière essentielle pour le pain des Fleurs)... Et puis le millet, le chanvre, les courges -pour leurs graines-, les lentilles roses, vertes, le soja et une nouveauté dont Priméal s'enorgueillit : la filière pois-chiches Dési, produits dans le sud-ouest de la France. Plus petits, une fois dépelliculés -car ils sont noirs- ils sont bien plus digestes que leurs cousins méditerranéens.

L'offre de légumineuses s'est beaucoup développée.... et continue de le faire. La famille lentille est notamment « un axe de travail très fort », assure Bernard Martin. « Ce sont parfois des productions compliquées, par exemple cette année la production n'a pas été bonne, mais nous soutenons nos agriculteurs pour qu'ils ne laissent pas tomber ». Le groupe Ekibio, basé à Peaugres (07), dans lequel s'insère Priméal - au côté des marques Le Pain des Fleurs, les biscuits Bisson, Ma vie sans gluten – investit 5% de son résultat net pour la structuration de ses filières. C'est dire s'il y accorde de la valeur !

curry courgette proteines primeal
Retour